presentation-france-esports

France eSport, l’espoir des compétitions de jeux vidéo

Les pays en Asie et les États-Unis ont leurs propres structures sur l’eSport. Cette fois, c’est le tour de la France de légaliser les compétitions de jeux vidéo dans ses frontières. Je suis fier d’annoncer à ceux qui ne le savent pas encore que le 27 avril dernier, le gouvernement a accepté la création de l’association France eSport. De quoi s’agit-il ? Je vous l’explique en quelques mots.

Enfin une structure officielle

Si l’eSport existe depuis pas mal d’années et que certains pays comme la Corée lui donnent un statut particulier, la France considère cette activité comme illicite. Quasiment reléguées au même rang que la loterie, les compétitions de jeux vidéo sont très mal vues. Mais les choses changent. Depuis le mois d’avril 2016, le gouvernement français a accepté de légaliser ces pratiques en permettant la création de l’association France eSport. Regroupant des organisateurs de tournois, des diffuseurs, des éditeurs de jeux vidéo et des joueurs, elle œuvre à faire du eSport français une activité internationale.

Des changements significatifs pour les gamers

Qu’apporte donc un soutien du gouvernement au eSport ? Je vous explique. Parce que les autorités françaises ont reconnu les pratiques eSportives, toute personne exerçant cette activité ne peut plus être accusée d’agir de manière illicite. La création de l’association France eSport permet de réunir tous les professionnels et les amateurs de ce type d’activité en une seule structure reconnue par tous.

france-esport-presentation

Cette étape est le premier pas pour créer une fédération de compétition de jeux vidéo, mais c’est surtout un moyen de donner un véritable statut aux gamers. Les problèmes de paiement lors d’événements sont ainsi résolus. Avec la reconnaissance de l’État et l’appui de l’association, les gamers professionnels pourront être rémunérés comme tous les autres sportifs de haut niveau. L’un des autres objectifs de France eSport est également de mettre en place un périmètre légal de compétition où tous les joueurs pourront se réunir et faire ce pour quoi ils sont doués : jouer aux jeux vidéo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *